LES AMÉNAGEMENTS FERROVIAIRES DU RER MÉTROPOLITAIN


Participation En cours

Publiée le 20 / 09 / 2022

La mise en œuvre du RER Métropolitain nécessite la réalisation d’aménagements ferroviaires sur trois lignes de TER (41U, 43U et 42), pour permettre des liaisons décarbonées et optimisées entre la Métropole de Bordeaux et sa périphérie. Compte tenu de la nature des aménagements (dont la création d’une halte ferroviaire et de ses espaces publics attenants), les trois maîtres d’ouvrage SNCF Réseau, SNCF Gares & Connexions et Bordeaux Métropole organisent trois concertations volontaires, préalables à enquêtes publiques, au titre du Code de l’Environnement et du Code de l’Urbanisme. ​​

Les concertations volontaires préalables auront lieu du 20 septembre au 19 novembre 2022.


  • Etat de la participation : En cours
  • Type : Réglementée / Divers

    Participation réglementée, différente de l'enquête publique, de la concertation et de la publication.

  • Thématique : Déplacements
  • Porteur de la participation : SNCF Réseau, Maitre d’ouvrage des aménagements ferroviaires

    Synthèse des études de trafics, les productions institutionnelles sur les services express métropolitain.

  • Gestionnaire de la participation : Edouard Parant
  • Bordeaux Métropole : Maître d’ouvrage du pôles d’échanges multimodal de Talence-Médoquine et financeur
  • SNCF Gares&Connexions : Maître d’ouvrage de la halte de Talence-Médoquine
  • Région Nouvelle-Aquitaine - Département de la Gironde - Préfecture de Nouvelle-Aquitaine (État) : Financeurs
  • Nouvelle-Aquitaine Mobilités : Partenaire
  • Communes et quartiers : Territoire Girondin
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Eléments clés
  • 300 Km de ligne
  • 54 gares et haltes existantes (dont 15 dans Bordeaux Métropole)
  • 2 nouvelles haltes à créer
  • 1,2 millions d’habitants vivant à moins de 20min en voiture d’une gare
  • 38 000 voyageurs/jours en 2030 (+20 000 voyageurs/ jour par rapport à 2019)
Avancée de la participation en ligne
110
110 avis
74 réactions

Calendrier simplifié de la participation
19 / 11 / 2022 :
Clôture des concertations
24 / 10 / 2022 :
04 / 10 / 2022 :
20 / 09 / 2022 :
Ouverture des concertations

Documents de présentation

En savoir plus
Présentation détaillée

En décembre 2018, la Région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole s'associent pour mettre en oeuvre une feuille de route  pour le développement d'un réseau express régional (RER) Métropolitain. Rejoints en 2020 par l'Etat, puis en 2022 par le Département de la Gironde, la feuille de route est actualisée afin d'adapter les enjeux, les périmètres et les modalités de réalisation.

​Cette feuille de route  poursuit trois objectifs majeurs : ​

1. Réduire les inégalités vis-à-vis de l’offre de transports des habitants des zones péri-urbaines en offrant des solutions de transport en commun efficaces ; ​

2. Lutter contre la congestion routière de la Métropole ; ​

3. Baisser les émissions de gaz à effet de serre et de polluants, en offrant des solutions alternatives à la voiture individuelle attractives en temps de parcours. 

Un projet autour de quatre volets d’actions majeures​​

La feuille de route traduit l’engagement des collectivités, préfigure la répartition des investissements entre partenaires co-financeurs et s’articule autour de quatre volets d’actions :​

  • une amélioration de la desserte en train ;
  • une amélioration de la desserte en car (avec de nouveaux cars express) ;
  • la mise en place d'un billet unique sur tous les réseaux de transport du grand Bordeaux (trains, cars, bus, tramways) ;
  • une communication accentuée pour faire connaître ces nouveaux services au plus grand nombre.​

Un projet déjà sur les rails, autour de 3 lignes de TER ​

Sur le volet ferroviaire, le RER Métropolitain couvre trois lignes existantes : ​

  • la ligne 41U Libourne — Arcachon​ ;
  • la ligne 43U Langon —  Saint-Mariens/Saint-Yzan ; ​
  • la ligne 42 Bordeaux/Pessac — Pointe de Grave.​

Sur ces trois lignes, le projet est déjà sur les rails, puisqu’une amélioration du nombre de dessertes a été initiée, avec l'ajout d’une centaine de trains supplémentaires par semaine depuis 2020 (+14% d’offre). De nouveaux horaires ont été mis en place, avec une amplitude plus importante et la réduction de creux de service en journée. Ces améliorations se sont également traduites par la mise en place de la diamétralisation de la ligne Arcachon – Libourne, c’est-à-dire la possibilité d’aller d’un bout à l’autre de la ligne sans arrêt en gare de Bordeaux Saint-Jean, pour 32 trains par jour en semaine (soit 1 aller-retour par heure).​ 

Par ailleurs, dans le cadre d’une expérimentation, les détenteurs d’un abonnement TBM (Transport Bordeaux Métropole) peuvent emprunter jusqu'en septembre 2023 la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec leur carte d’abonné habituelle et sans surcoût. ​

Image d’un train et d’usagers

 

Le volet d’investissement ferroviaire au cœur de des concertation​s

Les concertations concernent le volet d’investissements ferroviaires pour des aménagements sur lesquels les habitants girondins sont invités à contribuer :​

​Pour la ligne Libourne — Arcachon 

  • la création de la halte ferroviaire avec un pôle d’échanges multimodal de Talence Médoquine ; 
  • les aménagements des origine/terminus de Libourne et d’Arcachon ;​
  • l’adaptation des quais des haltes de Bassens, Saint-Loubès, Saint-Sulpice-Izon et Vayres​ ;
  • l’implantation d'un transformateur électrique sur la commune de Gujan-Mestras.​​

Pour la ligne Langon — Saint-Mariens/Saint-Yzan ​

  • les aménagements des origine/terminus de Langon et de Saint-Mariens/Saint-Yzan ;​
  • l’électrification de la section La Grave-d’Ambarès — Saint-Mariens/Saint-Yzan ;​
  • la modernisation de la signalisation ferroviaire de la section Saint-André de Cubzac — Saint-Mariens/Saint-Yzan​ ;
  • la création d’un quai supplémentaire en gare de Bordeaux Saint-Jean.

Pour la ligne du Médoc 

  • l'aménagement de la halte ferroviaire avec pôle d’échange multimodal de Talence Médoquine ; ​
  • les opérations de régénération et de modernisation de la ligne.​

 

Image de synthèse de la future halte de Talence-Médoquine

Des maîtres d’ouvrage et des partenaires à votre écoute​

​L’ensemble de ces aménagements ferroviaires seront conduits par les maîtres d’ouvrage, SNCF Réseau et SNCF Gare & Connexions (ainsi que Bordeaux Métropole pour les aménagements urbains autour de la halte et Pôle d'Échanges Multimodal de Talence Médoquine). Avec l’ensemble des partenaires financeurs (l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Département de la Gironde et Bordeaux Métropole), ils sont à l’écoute des habitants du territoire pour informer, répondre à leurs interrogations et de recueillir leurs contributions sur les aménagements ferroviaires des trois projets de service du futur RER Métropolitain du 20 septembre au 19 novembre 2022. ​

​L’ensemble des réunions publiques et des rencontres, durant lesquelles vous pourrez échanger avec les porteurs du projet se trouvent dans le calendrier ci-dessus. ​

Les détails des aménagements soumis à concertation se trouvent dans le dossier de concertation disponible dans la rubrique documentation.​

Des concertations avec garants de la Commission Nationale du Débat Public​

​Par la nature des aménagements prévus, le projet de RER Métropolitain est soumis à la participation du public vis-à-vis : ​

  • du Code de l’environnement, pour les aménagements ferroviaires, sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau, faisant l’objet d’une évaluation environnementale ; ​
  • du Code de l’urbanisme au titre de l’article L.103-2, pour la création d’une halte ferroviaire à Talence Médoquine, sous maîtrise d’ouvrage SNCF Gares & Connexions, et les espaces urbains attenants, sous maîtrise d’ouvrage Bordeaux Métropole. ​

​Le droit d’option introduit par la loi ASAP2 de 2020 permet aux maîtres d'ouvrage de soumettre un projet uniquement au Code de l’environnement lorsqu’il est également soumis au Code de l’urbanisme, à condition de placer les concertations préalables aux enquêtes publiques sous l’égide de garants de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) au titre de l’article L.121-17, aux conditions définies par les articles L.121-16 et L.121-16-1 du Code de l’environnement. Les maîtres d’ouvrage ont ainsi sollicité la CNDP pour la désignation de garants dans le cadre de ces 3 concertations préalables.​

​La Commission Nationale du Débat Public est l'autorité administrative indépendante chargée de garantir le droit individuel à l'information et à la participation de toute personne sur des politiques publiques, plans, programmes et projets ayant un impact significatif sur l'environnement. Pour garantir ce droit, la Commission a nommé le 6 avril 2022 deux garants, Messieurs Walter ACCHIARDI et Denis SALLES. Ils sont disponibles tout au long des concertations par courriel (walter.acchiardi@garant-cndp.fr et denis.salles@garant-cndp.fr) et leur parcours est consultable dans les documents à télécharger sur cette page de la plateforme de concertation. ​

Image de réunion publique
Vous aussi, réagissez et participez à cette démarche !
Participation hors ligne

En dehors de la plateforme et du site participation, vous pouvez vous exprimer :

  • lors des réunions publiques et les ateliers de concertation 

26/09/2022 : Réunion publique à Arcachon de 18h30 à 20h30 - Auditorium MA.AT 

04/10/2022 : Réunion publique à Talence​ de  18h30 à 20h30 - Espace François Mauriac, Rue du Professeur Arnozan​

10/10/2022 : Réunion publique à Libourne de 18h30 à 20h30 - Salle du MESS, Place de la Caserne Lamarque​

17/10/2022 : Atelier-balade à Talence sur le PEM de Talence Médoquine​ de 18h à 20h30, à proximité de la Halte

19/10/2022 : Réunion publique à Saint-Yzan-de-Soudiac​ de 18h30 à 20h30 - Salle des fêtes, Rue Jean Jaurès​

- 24/10/2022 : Réunion publique à Langon​ de 18h30 à 20h30 - Salle François Mauriac, Rue du marché​

02/11/2022 : Réunion publique à Lesparre​ de 18h30 à 20h30 - Salle des fêtes de Saint-Trélody, Rue Jean Fourment​

07/11/2022 : Atelier sur les conditions de réussite du RER de 18h30 à 20h30, Palais de la Bourse

  • Via les registres papier

Les registres sont mis à disposition dans les mairies concernées par les aménagements ferroviaires (aux heures habituelles d’ouverture) :

- Arcachon, Bassens, Gujan-Mestras, Izon, Lesparre, Libourne, Saint-Loubès, Saint-Mariens, Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Saint-Yzan-de-Soudiac, Talence et Vayres (mairie principale).

- Bordeaux : Cité municipale, 4 rue Claude Bonnier, Box 27 .

- Langon : Centre Technique Et Administratif Municipal (CTAM), Avenue Léon Jouhaux.